Gentrification et appropriation de l’espace public

lien social et politique

La recherche sur l’aménagement des espaces publics permet de réfléchir au phénomène de  gentrification. À Montréal, l’arrondissement du Sud-Ouest est en pleine transformation et il cela touche concrètement la population. Un nouveau partage du territoire s’opère et les enjeux reliés à la qualité de vie font ressortir des différences entre les besoins des nouveaux résidents et les besoins des résidents plus anciens.

L’étude de cas menée par Hélène Bélanger, professeure à l’UQAM suggère de prendre en considération de tels bouleversements:
« Depuis la revitalisation du parc du Canal-de-Lachine, de nombreux investisseurs privés ont investi dans la conversion de la friche industrielle en secteur résidentiel luxueux, attirant une nouvelle population au mode de vie différent. Les résidants traditionnels du secteur sont témoins de transformations physiques et sociales de leur milieu de vie. Les résultats obtenus jusqu’à aujourd’hui montrent que ces transformations ont un impact sur le territoire quotidien des résidants« .

Article,  à découvrir:
Bélanger, Hélène. 2010. «Pour qui et à qui ce parc ? Gentrification et appropriation de l’espace public dans l’Arrondissement du Sud-Ouest de Montréal (Canada)». Lien social et politiques, no 63, p. 153.

À propos Urbabillard
Partager la ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :