Regards ironiques sur les changements climatiques

Responsables de la hausse du niveau des mers, de l’augmentation des catastrophes naturelles et de la baisse de la biodiversité, les changements climatiques semblent parfois abstraits. Bien réels, les épisodes cataclysmiques offrent des images-choc de l’ampleur du dérèglement. Malgré les catastrophes naturelles et le consensus scientifique, les alertes tardent a être écoutées par les décideurs et les « négationnistes » de la crise écologique. La sensibilisation se déploie néanmoins avec créativité et souligne avec humour la politique de l’autruche actuellement dominante.

Changements climatiques drole

Le poids des images est difficile à mesurer, mais les artistes, les groupes citoyens et les organismes de préservation de l’environnement déploient des messages d’une ironie percutante. 

Global warming

Série : « Clement eclipses » par Isaac Cordal. Les leaders mondiaux discutent du climat.

L’artiste Isaac Cordal place des personnages miniatures dans des mises en scènes insolites, tentant ainsi de révéler l’absurdité de nos comportements. Tandis que la hausse du niveaux des mers submerge les leaders de la planète, les discussions s’éternisent et les actions tardent.

La politique de l'Autruche

Bondi Beach, Australie. Protestants se plongeant la tête dans le sable pendant le sommet du G20 (novembre 2014).

C’est aussi l’inaction de nos dirigeants que soulignent ces quelques 400 personnes sur une plage australienne. Tandis que les pays du G20 n’avait pas inscrit les discussions sur le climat à l’ordre du jour, on peut dire que les décideurs mondiaux privilégient la politique de l’autruche face à cet enjeu global.

Fonte

Berlin, Allemagne. L’artiste Nele Azevedo a installé plus de mille personnages de glace pour une campagne WWF Germany.

Les personnages de glace sont aussi sympathiques qu’éphémères: assis à discuter dans des marches, ils semblent subir avec impuissance la chaleur environnante.

La crevasse Trompe- l'oeil

Dun Laoghaire, Ireland (2008) La « Crevasse » est une oeuvre d’Edgar Mueller produite par le « Festival of World Culture » et soutenue par l’institut Goethe.

Le gouffre en trompe l’œil est une réalité de plus en plus palpable dans l’Arctique. L’habitat de l’ours polaire et des autres espèces du Nord du globe est de plus en plus menacé, ce qui met nos propres chemins au-dessus d’un précipice.

“I don’t believe in Global Warming” by Banksy.

Regent Canal, Londres (2009). Le message “I don’t believe in Global Warming” est attribué à l’artiste Banksy.

Tout est dit dans ce simple graffiti qui ironise sur la négation des enjeux climatiques et environnementaux jusqu’à en être submergée. « Je ne crois pas au réchauffement de la planète »: un aveuglement dans le confort de l’indifférence. Mais cet aveuglement confortable est fragile car nos modes de vie sont axés sur la sur-consommation et conduisent à la destruction de nos ressources.

Tandis que les preuves scientifiques sur le réchauffement planétaire s’accumulent, l’inaction persiste. Les signes de la nature s’amplifient: inondations et tornades, sécheresses ou froids polaires.

L’art est un révélateur supplémentaire de l’incohérence entre les enjeux climatiques et les gestes qui sont posés. Les faits sont têtus et soulignent nos paradoxes. Ils offrent aussi un regard moqueur sur notre situation. Ce détachement plein d’ironie est-il trop complexe à comprendre pour nos décideurs?

par Félix Gravel

À découvrir:

Isaac Cordal – Des personnages miniatures face à la conjoncture

New York face à la hausse du niveau de la mer

Assis au soleil, en pleine fonte des glaces

À propos Urbabillard
Partager la ville

2 Responses to Regards ironiques sur les changements climatiques

  1. Ping : Assis au soleil, en pleine fonte des glaces | Urbabillard

  2. Ping : Des personnages miniatures face à la conjoncture | Urbabillard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :