L’Utopie a 500 ans: un livre très moderne de Thomas More.

En 1516, Thomas More publie L’Utopie. 500 ans plus tard, le livre dont le nom incarne une idée, est devenu un nom commun dans toutes les langues occidentales! L’utopie est devenue, au sens linguistique, la représentation d’une réalité idéale et sans défaut. Mais c’est d’abord le titre d’un livre, se déroulant lui-même en des lieux éponymes.

UTOPIE 500 CITESTHOMAS MORE Blog

 

Pour souligner les 500 ans de l’oeuvre, Urbabillard consacre un dossier complet Villes et utopies en commençant par présenter le livre lui-même. Cette oeuvre ne peut être traité indépendamment de la vie de son auteur, Thomas More. 

 L’Utopie est un pays imaginaire où un peuple heureux vit dans une ville idéale, avec un système agricole collectiviste et un un gouverneur idéal.

L’Utopie signifie le « lieu qui n’existe pas », du grec οὐ-τοπος « ou » (négation) + « topos » (lieu). Cette construction de langage ne s’est pas contentée d’être un lieu imaginaire, elle est devenue l’emblème d’une idée d’irréaliste.

Revenir sur cette oeuvre fantaisiste permet de mieux comprendre les fondements de la fantasmagorie urbaine.

 

 

En dénonçant les faiblesses d’un système – en évoquant en particulier les Achoriens, peuple victime d’un souverain administrant deux royaumes – Thomas Moore n’est donc pas si rêveur, il dissimule une critique politique. Cela lui permettra d’éviter la censure sévère du roi, qui finira tout de même par condamner l’auteur à la peine de mort.

En contraste avec les Macariens, dirigés avec bonheur par un souverain travaillant pour la prospérité de l’état, l’utopie apparaît comme une recherche d’alternative aux systèmes politiques, économiques et urbains.

L’utopie est donc beaucoup moins empreinte de naïveté qu’elle n’y paraît!

 

 

Tout au long de l’année 2016 et pour souligner les 500 ans de l’oeuvre, Urbabillard explore les lieux imaginaires et les villes qui n’en sont pas.

 

Connexe: Les paysages chimériques d’Érik Johansson

 

À propos Urbabillard
Partager la ville

3 Responses to L’Utopie a 500 ans: un livre très moderne de Thomas More.

  1. Ping : Villes et utopies : Les Cités Antiques | Urbabillard

  2. Ping : Villes et utopie: dossier spécial 500 ans | Urbabillard

  3. Ping : L'Utopie a 500 ans: un livre très modern...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :