Le piéton, ce criminel – Ray Bradbury

The Pedestrian, nouvelle de Ray Bradbury (1951) – Traduit par RICHARD NEGROU « L’arriéré »

Larrieré

PÉNÉTRER dans ce silence – celui de la ville à huit heures d’une soirée brumeuse de novembre -, fouler l’asphalte gondolé des rues, marcher sur l’herbe qui avait poussé entre les fissures et, les mains dans les poches, s’ouvrir un chemin à travers les silences environnants, c’était la plus grande joie de M. Léonard Mead. Il aimait s’arrêter à un croisement, scruter dans quatre directions les longues avenues éclairées par le clair de lune, décider du chemin à prendre (ce qui à vrai dire n’avait que peu d’importance : dans ce monde de l’an 2052, il était un nomme seul, ou peu s’en fallait) puis, la direction choisie, se mettre en marche à grands pas et lancer devant soi de grandes bouffées d’air glacé, semblables à la fumée d’un cigare. Lire la suite

Publicités

Quel avenir pour la ville nord-américaine?

Un an après avoir publié sa planche « A short story of America » (lire l’article: Une courte Histoire du développement urbain) le dessinateur Robert Crumb imagine différents futurs pour ce même lieu:

A Les futurs possibles

Du chaos à l’utopie écolo, en passant par l’utopie techno, quel avenir se dessine pour nos villes? Lire la suite

Villes et utopies: dossier spécial 500 ans

L’Utopie est le « lieu qui n’existe pas ». C’est une cité idéale imaginée par Thomas More, qui publie un roman du même nom en 1516.  Pour souligner les 500 ans de l’oeuvre, Urbabillard explore villes imaginaires et les lieux qui n’en sont pas. Lire la suite

Villes et utopies : Les Cités Antiques

Comme un besoin de réinventer la cité, dans un contexte où l’humanisme et ses valeurs se répandent en Europe, c’est à la Renaissance qu’émerge l’utopie.

UTOPIE 500 CITES ANTIQUES Blog2

Le retour aux textes antiques stimule la pensée de l’époque et les aspirations à bâtir une société plus prospère et plus humaniste se répandent. Les premières utopies reflètent l’attrait des cités grecques et romaines pour les penseurs renaissants. Explorons ces lieux antiques qui n’en sont pas, soit: l’Atlantide, la Tour de Babel et la Cité idéale.  Lire la suite

L’Utopie a 500 ans: un livre très moderne de Thomas More.

En 1516, Thomas More publie L’Utopie. 500 ans plus tard, le livre dont le nom incarne une idée, est devenu un nom commun dans toutes les langues occidentales! L’utopie est devenue, au sens linguistique, la représentation d’une réalité idéale et sans défaut. Mais c’est d’abord le titre d’un livre, se déroulant lui-même en des lieux éponymes.

UTOPIE 500 CITESTHOMAS MORE Blog

 

Pour souligner les 500 ans de l’oeuvre, Urbabillard consacre un dossier complet Villes et utopies en commençant par présenter le livre lui-même. Cette oeuvre ne peut être traité indépendamment de la vie de son auteur, Thomas More.  Lire la suite

L’architecture du futur vue par les années ’20

Dans les années ’20, l’architecture moderniste fait entrevoir les promesses les plus folles. Cette narration (en anglais) de Chris Fagan, revient sur ce rétro-futurisme qui a influencé les villes dont on hérite aujourd’hui.

La voiture du futur

Vue des années ’50, l’automobile est présentée comme la solution de la sécurité, du confort et de la facilité du mode de vie moderne. La voiture autonome et volante mais aussi le « porte-voiture » apparaissent comme l’avenir…

« The Automobile facturers association. A Look at Future Cars, From the 1950’s. Car Safety Cartoon. »

Lire la suite