Naturopolis: New York

New York, la révolution verte

Ce premier volet de Naturopolis propose de découvrir New York avec une grille de lecture inhabituelle : celle de la nature.

 

Comment la nature a-t-elle façonné New York, la mégalopole américaine? Comment la ville l’a-t-elle oubliée ou détruite? Comment la nature a-t-elle réussi à rattraper la mégalopole? Quels sont les hommes qui, au cœur de la ville, consacrent leur vie pour que la nature soit mieux préservée? Une ville comme New York ne peut survivre que si elle invente un nouveau pacte avec l’environnement, en acceptant de faire sa révolution « durable ». Lire la suite

Publicités

L’urbanisme contestataire

L’urbanisme est normatif. Cette discipline cherche à ordonner la ville, à la réguler. Mais la ville ne se fabrique pas simplement sur un plan d’aménagement ou dans les lignes d’un règlement.

urbanist-protester

En ce sens, l’urbaniste est  trop souvent conformiste.  Il uniformise la forme des bâtiments, encadre les matériaux et sépare les fonctions. Par l’application des règlements, il limite les hauteurs, impose des distances et exige des cases de stationnement pour toutes constructions. Lire la suite

La nature en ville: New York


Lire la suite

Les États-Unis vus du ciel, par Alex MacLean

Sun City

Pilote d’avion et photographe, Alex MacLean est diplômé d’Harvard en architecture (1973), il a publié de nombreux ouvrages, qui lui ont notamment valu le prix international de la publication d’ouvrage dédié à l’architecture (de l’American Institute of Architects) ou encore le Prix de Rome en Architecture de paysage. Extraits: Lire la suite

Les espaces publics « c’est ce qui fait qu’une ville fonctionne »

En dirigeant la planification urbaine de New York sous l’administration Bloomberg, Amanda Burden a largement travaillé sur l’amélioration des espaces publics au profit des piétons.

Le High Line mais aussi le waterfront de Brooklyn ont ainsi été reconvertis en lieux de promenade et de détente et sont devenus des symboles de New York.

La transformation de New-York, par Janette Sadik-Khan

Janette Sadik-Khan, a été responsable du transport de New York (entre 2007 et 2013) et travaille maintenant avec les maires du monde entier à remodeler leurs villes.

Les transformations urbaines qu’elle a initié au profit des piétons et cyclistes newyorkais constituent des référence pour l’amélioration des villes nord-américaines. En savoir plus.

La ville « marchable », par Jeff Speck

Marcher dans les banlieues nord-américaines est très peu facilité par la configuration des rues. L’Urbaniste Jeff Speck montre comment nous pouvons nous libérer de la dépendance à la voiture en rendant nos villes plus « marchables » et plus agréables pour plus de gens.

Cette affranchissement de l’automobile est nécessaire notamment vu la perte de temps et les accidents de la route, mais c’est aussi une belle occasion de rendre la ville plus conviviale pour tous.

Les gifs animés par l’absurdité

Le « Graphics Interchange Format », connu sous le terme de GIF, permet une alternance dynamique d’images. Percutantes mais limitées, Romain Laurent semble tirer le meilleur de ces images animées.

 19

Le photographe détourne le réel afin  de mieux placer ses personnages dans des situations absurdes.  Lire la suite

Scènes urbaines décalées, à Manhattan

Les situations absurdes imaginées par Romain Laurent jouent sur des personnages hors-contexte et des scènes de vie urbaine détournées. Manhattan accueille ainsi des gens en pleine chute, « dans leurs bulles », inclinés ou encore en train de surfer.

décalé

Voici une perspective décalée sur la vie des newyorkais. Lire la suite

La bataille de la rue, l’expérience de New-York

Repenser et transformer nos villes, voilà le travail de  Janette Sadik-Khan, qui a été responsable du transport de New York (entre 2007 et 2013) et qui travaille maintenant avec les maires du monde entier à remodeler leurs villes.

Janette Khan

Janette Sadik-Khan a reconfiguré New York au profit des cyclistes et des piétons, dans ce qu’elle n’a pas peur d’appeler « La bataille de la rue » et qu’elle désigne de « révolution urbaine ».  L’ouvrage « Street fight » qui paraît ce 8 mars 2016, montre comment elle a mis en oeuvre ces transformations, développées rapidement, à peu de frais et redynamisant la ville.  Lire la suite

Le projet Air de Vincent Laforêt

Rarement la photographie aérienne n’a pu capter les villes de nuit à de telles hauteurs en hélicoptère et avec une si grande qualité.

Best

Vincent Laforêt, co-récipiendairedu Prix Pulitzer pour ses photographies suite aux événements du 11 septembre, survole les métropoles du monde avec son projet Air. On peut ainsi survoler New, York, San Francisco, Las Vegas et de nombreuses autres villes sont à venir. Voici un aperçu de ces virées nocturnes vertigineuses.   Lire la suite

New York en photos aériennes nocturnes, par Vincent Laforêt

Vincent Laforêt survole les métropoles du monde avec son projet Air. Voici un extrait de cette série de photographie aérienne nocturne sur New York.

Screen_Shot_2015-01-12_at_2.33.52_PM

Lire la suite

Nouvel an: les villes en fête

Pour souligner la nouvelle année, les métropoles du monde célèbrent en foules et en feux d’artifices.

AAA FeuxVoici une sélection d’images de ces villes en fête. Lire la suite

Les paysages hyperréalistes de Nathan Walsh

Fasciné par les paysages urbains, Nathan Walsh tente de transmettre l’ambiance des rues dans ses plus fins détails. New York, Chicago, Paris Tokyo: le peintre déploie un réalisme quasi photographique.

1417773916

Ses coups de crayons semblent des calques entièrement fidèles à la réalité.  Lire la suite

La photographie aérienne, par Margaret Bourke-White

Margaret Bourke-White est une pionnière de la photographie aérienne et de la ville vue d’en haut. Photojournaliste pour des médias renommés (Fortune, Life, Vu, etc.) elle est la première journaliste occidentale a être autorisée en URSS (en 1930) avant de devenir la première femme correspondant de l’armée américaine. Pendant la seconde guerre mondiale elle offre notamment des clichés de villes dévastées qui feront le tour du monde et couvrira par la suite de nombreux conflits. Dans cette vie bien remplie (19041971), Margaret Bourke-White suit notamment Gandhi dans ses derniers jours, jusqu’à son assassinat.

margaret-bourke-white-05
Cette photo en haut du Chrysler Building, montre Margaret Bourke-White surplombant New York en 1935.
Quelques années plus tôt, elle avait déjà été photographiée du haut du même immeuble, alors encore en construction.

Lire la suite

Dernière phase du High Line Park

Le High Line, cet immense réseau de parcs interconnectés au cœur de Manhattan, va être complété à la fin 2014. Ouvertes depuis 2009 et 2011, les précédentes sections ont permis de reconvertir une voie ferrée suspendue au dessus des rues de la ville. Le design de la 3e et dernière phase qui a été dévoilé laisse entrevoir une immense zone réaménagée (la plus grande surface du proje du Hihgh Line Park). La reconvertion d’ une immense cour de triage ferroviaire est visée pour cette section du High Line appelée The Spur. Les espaces publics sont  singularisés avec du mobilier urbain différent en fonction du lieu, selon les panoramas possibles et selon l’ambiance des lieux. Des éléments distinctifs sont donc dispersés, intégrant l’approche paysagère en visant l’expérience urbaine.  C’est une immersion dans un nouveau microcosme qui est proposée:

Vue d'ensemble du passage menant au bol vert

Vue d’ensemble du passage menant à « The Spur »

Suspendu au dessus des rues, planté comme un rocher, un élément polarisant attire l’attention. Une structure en forme de bol semble suspendue au-dessus de West 34th Street.

Vue à l’intérieur du Spur, amphithéâtre végétalisé

Un amphithéâtre sera construit dans le bol, inspiré par l’idée d’un théâtre de verdure. C’est un contraste, la ville est mise en scène dans un écrin vert. Amener une place publique en pleine nature, rassembler, dans des lieux de sociabilité à échelle humaine: c’est l’urbanité newyorkaise qui est réinterprétée! Mettant l’emphase sur la qualité des aménagements et l’immersion dans de nouveaux espaces verts, les concepteurs sont James Corner Field Operations et Diller Scofidio + Renfrla pour la Ville de New York. Lire la suite

Urbex: les explorateurs urbains

En hauteur, au sommet des gratte-ciel, on découvre des paysages magnifiques. Cependant, les points d’observation sont rarement accessibles, souvent privés et fermés au public. Les explorateurs urbains vont à l’assaut de ces panoramas  de l’extrême et nous offrent des perspectives stupéfiantes. Partout à travers le monde, des passionnés en font une manière de voyager, une façon de redécouvrir la ville et de se procurer des sensations fortes.

On désigne ces explorateurs de « skywalkers », ceux qui marchent dans le ciel . Un goût du risque autant qu’un esprit militant anime ces intrépides photographes et squatteurs des hauteurs. N’hésitant pas à sauter une clôture, à ouvrir une porte close ou à escalader un mur, ils s’approprient la ville le temps d’une prise de vue et parfois un peu plus.

Rooftopping movment

En Angleterre, le mouvement « urbex » est né de la contraction du mot « urban » et « exploration ». Les « urbexplorateur »  n’hésitent pas à utiliser des termes propres au design urbain afin d’affirmer une appropriation consciente de la ville. Le mot « sloap » (Space Left Over After Planning) est un espace résiduel, un lieu que l’aménagement urbain a laissé de côté, et c’est ce genre d’endroits qui est leur cible. Lire la suite

Des espaces publics de qualité

Voici quelques projets d’aménagement d’espaces publics à travers le monde: des idées pour une ville durable.

Le design urbain et l’architecture du paysage cherchent ici à offrir des squares et des places publiques de qualité. La conception de tels espaces de sociabilité sont des éléments clés de la qualité de vie en ville. Ces projets sont autant de sources d’inspiration pour une ville où il fait bon vivre.

New York face à la hausse du niveau de la mer

Adapter la ville aux changements climatiques, c’est aussi prévoir la hausse du niveau de la mer. De nombreux endroits sur terre sont menacés et notamment les grandes villes américaines côtières.

New York a longtemps profité de sa position géographique mais face a des inondations récurrentes, des solutions durables devront être trouvées.

Le Directeur du département d’urbanisme de New York a récemment affirmé que les barrières anti-inondations telles qu’elles ont été construites à Rotterdam pourraient protéger la ville des ouragans, des tempêtes et des inondations qui risquent de frapper la ville de plus en plus souvent. Il faut dire que l’expertise néerlandaise en la matière est forte: 15% des Pays-Bas sont constitués de polders. C’est à dire que l’urbanisation s’est faite en gagnant du terrain sur la mer, la plus part du temps par ensablement et construction de digues. De nombreuses villes sont construites sous le niveau de la mer mais qu’arrivera t’il des villes qui n’ont pas été prévues pour cela?   Lire la suite

Architecture de bois pour revitaliser Brooklyn

Les voies d’eaux étaient très utilisées durant la glorieuse période industrielle de New York. Marchandises et matières premières se retrouvaient dans la métropole pour être utilisées, transformées ou redistribuées. En proposant de relancer la construction en bois, les canaux fluviaux historiques pourraient redevenir des voies de transport incontournables, en plus de concevoir des modes de construction plus écologiques.

Le Concours d’architecture : «Timber in the city » a  été mis de l’avant par l’industrie du bois et l’association collégiale d’architecture américaine, il permet d’imaginer  la revitalisation urbaine en tirant profit de la forêt au Nord de New-York.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le site d’intervention est localisé dans le quartier de Red Hook, anciennement la partie la plus active du port de New York. Le quartier est enclavé mais connaît un certain renouveau. Un projet étudiant conçu en 2009 à Montréal avait déjà proposé un développement du site, intégrant l’art et jouant sur les particularités du quartier. Le redéveloppement de ce waterfront newyorkais est resté un enjeu particulièrement stratégique.

L’idée du concours a été de réorienter le développement urbain sur la base de bâtiments fabriqués à partir de ressources renouvelables, tout en offrant du logement abordable, en innovant avec des matériaux en bois, en offrant des environnements de travail et des milieux de vie sains. Lire la suite

Vertige d’acier

Les Iroquois (« Mohawks ») sont le peuple des « maisons longues ». Leurs constructions, qui dépassaient les 60 mètres de long, témoignaient d’un savoir-faire ancestral qui est encore un fort symbole identitaire.

New York State Museum

« Maison longue ». Source: New York State Museum

De la hutte longue traditionnelle au gratte-ciel aujourd’hui, il semble y avoir un monde. Et pourtant, cette transition vers la modernité a conduit les Iroquois à construire de nombreuses tours d’acier. Il est remarquable que ces bâtisseurs et charpentiers aient été de grands artisans de l’édification du skyline de New-York!

Devant le Chrysler building

Construction devant le Chrysler building.  Source: Mohawk Cultural Center

Une croyance tenace a collé à la peau des Irokois, qu’on disait sans peur des hauteurs. Entre l’inné et l’acquis, c’est bien les savoirs et les techniques qui se sont transmis, bien plus qu’un hypothétique gène permettant d’être à l’aise au sommet des villes. C’est ce que précise d’emblée le National Museum of the American indian en consacrant une exposition à ces charpentiers de l’extrême : « beaucoup de gens pensent que les Mohawks n’ont pas le vertige, ce n’est pas vrai ». Lire la suite